navigation front page

Où savourer un repas provençal aux gouts du terroir ?

Le tourisme gastronomique est devenu une tendance de nos jours. Avec le fameux Passeport Gourmand et les guides culinaires, les passionnés de la gastronomie, surtout ceux qui courent après des gouts originaux ou exotiques n’hésitent pas à programmer leur déplacement en fonction des délicieux petits repas qu’ils pourraient y faire.

auberge

Au bord de la mer

Si vous voyagez au bord de la mer comme à Marseille, à Toulon ou à Cagnes-sur-Mer par exemple, faire un repas dans les restaurants qui bordent la Méditerranée est un véritable délice surtout en ce qui concerne les fruits de mer. La fraicheur est au rendez-vous, accompagné d’huile d’olive, d’ail et de légumes qui caractérisent tant la cuisine provençale. Et n’hésitez surtout pas à accompagner le tout d’un petit verre de Bandol, de Bellet ou de Cassis. Ils ne peuvent être que meilleurs vu que leurs lieux d’origine est la Provence

hebergement

Dans les auberges paysannes et petits restaurants

Un peu plus à l’intérieur des terres, vous avez également de charmantes petites villes comme Aubagne, Salon-de-Provence ou Vitrolles dont les spécialités culinaires sont tournées plus vers les produits de montagnes comme les ovins, les fromages et les vins. Parmi eux, il y a l’indétrônable Aix-en-Provence dont le renom gastronomique est connu dans le monde entier. Pour bien en profiter, préférez les petites auberges paysannes. Les repas y sont solides, copieux et en général, plus conformes aux spécialités et aux traditions locales.

liens

Dans les nouveaux fast-foods gourmets

C’est un nouveau concept qui n’existait pas encore il y a quelques années de cela. Détrompez-vous, ce n’est pas parce qu’il est question de fast-food que la notion de cuisine du terroir n’est plus respectée. Le terme fast-food est devenu un terme générique pour désigner les repas qui sont prêts à être consommés rapidement. Il s’agit de proposer des plats typiquement locaux et disponibles rapidement. Des plats comme les burgers par exemple ont été complètement réadaptés. Ils sont alors par exemple réalisés avec du pain de Beaucaire, farci avec de la viande et des légumes préparés d’une manière que seuls les Provençaux maitrisent.